Trois anciens étudiants remportent le prix du Cheval d’or avec leurs films “The Bold, the Corrupt, and the Beautiful” et “The Great Buddha”.

Post Date: 2017/12/27
La 54ème édition du prix du Cheval d’or a eu lieu cette année et trois anciens étudiants ont brillé et ont remporté trois prix. Le premier est Mr Yang Yache, ancien étudiant du Département de Communication publique qui a remporté le prix du meilleur film dans la catégorie “drama” avec son film “The Bold, the Corrupt, and the Beautiful”, puis le prix de la meilleure seconde actrice, et le prix du meilleur film élu par les téléspectateurs. Le second est Mr Lin Shenxiang, un ancien étudiant du Département de transport et logistique, avec son film « The Great Buddha » a remporté le prix de la meilleure musique de film et le prix de la meilleure chanson de générique de fin avec son titre « You wu », qu’il a écrite avec Mme Wang Zhaohua.
“The Bold, the Corrupt, and the Beautiful” est un film à intrigue qui décrit trois générations de femmes de la famille Tang. Il montre comment ces femmes arrivent à gagner de l'argent via des relations politiques et commerciales complexes. Cependant, à cause d'un bain de sang ces trois personnes connaissent un destin différent. Le film porte sur une guerre entre femmes, les "cols blancs", la spéculation foncière et le sang versé et sur d'autres éléments de ce genre. “The Bold, the Corrupt, and the Beautiful” est donc un film rare avec un sujet peu courant dans le cinéma taiwanais. Le réalisateur a eu l’idée de ce film lorsqu’il y a dix ans, il faisait de la recherche sur le terrain, il avait rencontré des parents d’étudiants tous réunis pour isoler des étudiants suspectés d’avoir contracté le sida. Il avait trouvé que tous ces parents justifiaient leur action d’écraser les pauvres et les personnes en difficulté, et ce devant leurs enfants, en expliquant que c’était par amour pour eux. Il a pensé que le manque d’amour était le pire qui pouvait arriver dans la vie et il a décidé d’écrire un film sur ce sujet. Il a passé trois ans pour écrire le scénario du film. Il a compulsé nombre de documents et consulté beaucoup de personnes pour écrire un scénario réaliste qui mêle politique et corruption. Il a remercié toute l’équipe du film. Il a déclaré que remporter le prix révélait tous les efforts de l’équipe et que sa joie était de partager cet honneur d’être lauréat avec tous ses collègues.
Mr Yang avait remercié TKU en faisant une petite vidéo pour présenter l’université « Où est Guanyin ? ». Pour l’anniversaire des 60 ans de TKU il avait réalisé un film « Tout ce que TKU nous a appris » pour illustrer l’éducation de l’université.
L’Association des anciens étudiants du Département de communication ont réservé une salle entière d’un cinéma pour aller voir le film. Plus de 360 étudiants et anciens étudiants ont assisté à la projection. Le metteur en scène est arrivé après la projection pour donner une petite conférence. Mme Wang Weici, professeure associée du Département de communication va inviter le metteur en scène à TKU pour donner une conférence le 5 janvier 2018 en O202 au bâtiment Shou Qian.
Mr Lin Shenxiang avait pour sa part déjà gagné 7 prix de mélodie à Taïwan, les « Golden Melody Awards », et 8 prix de musique à Taïwan, les « Golden Indie Music Awards ». C’est la première fois qu’il avait composé de la musique pour un film et il a remporté deux prix. Lui, hakka, a écrit la mélodie de la meilleure chanson du film « you wu » et Mme Wang Zhaohua, taiwanaise, en a écrit les paroles. La mélodie est longue et triste, et c’est Mr Lin qui chante lui-même cette tristesse exprimée dans ce film en noir et blanc. Il a expliqué qu’il aimait bien ce film, et il avait juste un mois pour écrire la chanson, ce qui lui a généré beaucoup de stress. Il a donc remercié un musicien qui lui avait donné des conseils, le célèbre Lin Qiang. Pendant qu’il écrivait la mélodie, il savait déjà que c’était Mme Lin qui devait écrire les paroles. Mais il ne pensait pas qu’il allait chanter lui-même. C’est le producteur Mr Zhong Menghong qui lui a conseillé de chanter lui-même et il a demandé à Mme Lin de corriger sa prononciation taiwanaise en s’enregistrant phrase par phrase.
picture of the hot news
back